Recherche :

Identifiant :

Mot de passe :

Les derniers messages du forum

Forum Logiciel de gestion Open Source

PHP congé

Forum Réseau et développement

Sauvegardes externalisées ?

Le 3ème millénaire sonnera-t-il le glas des 360 métiers de l'artisanat ?
Edité le 02/08/2007

Concurrence des pays à bas salaires, développement de la grande distribution et évolution des habitudes de consommation sont autant de facteurs qui ont nui aux artisans et petits commerçants. Qu'en est-il de l'informatique et des technologies de l'information ? Va-t-elle parachever le processus de disparition de ces métiers ?

Si la grande distribution est toujours en plein essor, le petit commerce a bien du mal à faire face. Grâce à des prix plus bas, une offre diversifiée, et des avantages marketing indéniables, les grandes surfaces captent une part de plus en plus grande de la demande qui s'adressait auparavant aux petits commerçants et aux artisans.

Disposant généralement de peu de moyens financiers, ces derniers considèrent que la technologie ne pourra rien leur apporter, si ce n'est un trou dans leur trésorerie.

Pourtant, loin de conduire à la disparition de ces métiers, le renouvellement des technologies constitue en fait une réelle chance pour ces petites entreprises. Car l'intégration des technologies internet représente le levier le plus efficace pour répondre aux défis imposés par l'économie d'aujourd'hui.

Plus d'un internaute sur deux achète désormais en ligne

Commençons par le commerce et les boutiques en ligne! L'e-marketing et les nouvelles techniques de promotion et de fidélisation de la clientèle par Internet ont un coût jusqu'à 500 fois inférieur au marketing classique des grandes entreprises.

Pour des TPE / PME s'adressant essentiellement à une clientèle de particuliers, cela représente non seulement une débouchée évidente, mais surtout un potentiel de croissance exceptionnel!

Sceptique? En 2005, le nombre d'internautes était en France de 26 millions, le nombre d'acheteurs en ligne de 13 millions! Et ces derniers ont progressé trois fois plus vite que le nombre d'internautes!

"Pour moi, l'informatique, c'est ni plus ni moins que le prolongement technologique de la machine à écrire... Allons d'accord, j'exagère! Disons que c'est le prolongement de la machine à écrire, du fax, et de la calculatrice! Tout le reste, site internet et compagnie, c'est un gadget!" s'exclamait, lors de nos premières rencontres, le gérant d'une petite société travaillant le verre et la céramique.

Aujourd'hui, après l'avoir convaincu de mettre en ligne un site web qui a multiplié son volume d'affaire quasiment par deux, nous sommes en train de lui installer une interface qui lui permettra de mieux gérer ses fournisseurs, ses délais de livraisons... et même ses relations avec son comptable.

Evidemment, là encore, il n'y a pas eu de miracle. C'est une entrée en matière sur mesure, progressive et maitrisée qui s'est portée garante de résultats immédiatement mesurables. Aujourd'hui, il admet qu'en fait il "n'y comprenait rien" et que s'il s'etait laissé convaincre, c'est uniquement parce qu'il avait ressenti que cette fois, il avait trouvé une force de conseil adaptée pour l'accompagner autant dans la réflexion que dans l'action.

Malheureusement, aujourd'hui encore, trop de gérants sont découragés par des discours trop technicistes ou des effets d'annonces trop pléthoriques ... On les comprend.

Mais quel gachis...

Commentaires
Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.
Vous devez être connecté pour pouvoir déposer un commentaire.
Pas encore membre ? Venez vite découvrir les avantages de l'inscription

Accueil | Services | Références | Lu pour vous

Blog | Conseil live | Forum | Contact | Plan du site | Partenaires

Diagnostic immobilier Paris Val de Marne